MÉTAMORPHOSES DE LA CRÉATION DRAMATIQUE ET LYRIQUE À L’ÉPREUVE DE LA SCÈNE

205.98

  • DAHAN G., Parole, geste et musique à la naissance d’une dramaturgie en Occident médiéval, pp. 3-23

 

  • RUNNALLS G. A., L’évolution des mystères français : du geste à la parole ?, pp. 25-38

 

  • WEBER E., Origines et développement du théâtre humaniste dans les pays rhénans : vers une typologie des formes, pp. 41-54

 

  • VELTRUSKY J., Le développement du théâtre pédagogique en Europe Centrale, pp. 55-70

 

  • DOGLIO F., Les origines de la tragédie italienne : «Sofonisba» de Giangiorgio Trissino. Tragédie de la liberté, pp. 73-80

 

  • DEBAX J.-P., Le discours illégitime comme forme dramatique élémentaire, pp. 81-102

 

  • SALINGAR L., «Much Ado about Nothing»: Shakespeare et la Commedia Grave italienne, pp. 103-114

 

  • NIDERST A., Aux origines de la «Comédie Larmoyante», pp. 115-124

 

  • FILIPIC M.-N., Évolution plastique des entrées anversoises de 1549 à 1595, pp. 127-134

 

  • CLARE L., Représentations théâtrales et cortèges à thème (comedias et máscaras) dans les fêtes de Manile (1659), pp. 135-174

 

  • LOBATO M. L., Le développement des éléments spectaculaires t dramatique dans les Loas du XVIIe siècle, pp. 177-189

 

  • SCHMIDT M.-F., Les éléments scéniques et leur signification dans «Psyche et Cupidon» et «la seconde épouse et triompher par la mort», autos sacramentales de caldéron, pp. 191-211

 

  • BECKER D., La fusion des genres et des formes à la fin du XVIIe siècle: l’«auto sacramental» – «zarzuela a lo divino», pp. 213-230

 

  • MAMCZARZ I., Le développement de la scènographie urbaine «à l’italienne» dans l’Opéra baroque (Italie, Angleterre, France), pp. 231-247

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Annunci